Nouvelles
Augmentez votre productivité

Quel est l'élément le plus précieux de votre chariot élévateur ?

À l'intérieur de chaque chariot élévateur, l'élément qui a le plus d'impact sur la sécurité de votre site, les performances et les coûts d'entretien, est aussi le plus coûteux. C'est le cariste.

Sur la durée de vie de votre chariot élévateur, vos plus grosses dépenses se feront sur les salaires de cariste. La raison est simple. Si votre exploitation est sécurisée et productive, avec un bon rendement, le cariste sera votre premier investissement.

Avant tout, un chariot élévateur se doit d'être un bon poste de travail, mais trop de directeurs considèrent qu'un bon confort de cabine est un luxe. C'est une grossière erreur.

Un très bon design de cabine est crucial. En voici les raisons :

1. Accroître la productivité

L'inconfort de vos caristes les distrait beaucoup et les fatigue plus vite aussi. Ce manque de concentration réduit les performances et augmente le risque d'accident.

issue_1502_st_image_2.jpg
Ci-dessus : la cabine de conduite spacieuse de la gamme Mitsubishi EdiA EX rend toute commande facile d'accès pour le cariste.

Une cabine bien pensée met toutes les commandes à portée de main, permettant au cariste de rester concentré sur sa tâche et son environnement. Les mouvements parasites, qui peuvent vraiment s'accumuler sur un temps de travail, sont aussi limités. Ainsi, le cariste reste alerte plus longtemps.

Cela peut sembler évident, mais il est également important d'octroyer beaucoup d'espace au cariste. Les statistiques montrent que les travailleurs européens prennent du poids. En 2014, l'Union européenne a décrété que les employeurs devaient prendre en compte les employés en surpoids.

2. Éliminer les contraintes

Les troubles musculo­squelett­iques subis par les caristes peuvent avoir des effets à long terme sur leur santé.

issue_1502_st_image_3.jpg
Ci-dessus : des commandes du bout des doigts bien conçues permettent des opérations précises, même avec d'épais gants. Mitsubishi a été le premier à inclure des commandes du bout des doigts dans ses chariots élévateurs. Aujourd'hui, plusieurs modèles sont équipés de celles-ci, dernier design en date.

Compte tenu des indemnités maladie et des potentiels dommages et intérêts à verser, un design ergonomique est tout à fait sensé d'un point de vue économique.

Dans la mesure du possible, la position de conduite doit être entièrement réglable et soutenue, comme grâce aux accoudoirs. Recherchez aussi des sièges et des colonnes de direction réglables... et gagnez du temps en choisissant un chariot qui mémorise les réglages de chaque cariste.

Faites particulièrement attention aux chariots à mât rétractable, pour lesquels monter et démonter le chariot plus de cent fois par poste peut vraiment nuire aux articulations du cariste. De simples améliorations, comme l'emploi de marches antidérapantes, de poignées de qualité et d'une position de siège plus basse, peuvent énormément réduire les contraintes. Certains chariots proposent même mieux. Quand nous avons conçu SENSiA, notre dernière gamme de chariots à mât rétractable, nous avons créé une console escamotable pour faciliter au mieux les opérations.

3. Limiter les dégâts

Jusqu'à 80 % des accidents sont liés à un défaut de visibilité. Cherchez donc une cabine qui offre une large visibilité panoramique et, bien entendu, cherchez un mât haute visibilité.

issue_1502_st_image_4.jpg
Ci-dessus : quatre accidents sur cinq sont liés à un défaut de visibilité.
 

Une bonne ergonomie est aussi utile. Manifestement, un cariste fatigué ou distrait perd en vigilance et augmente le risque d'accident. Deux tiers des victimes d'accidents de chariots élévateurs étant des collègues piétons, aider le cariste à rester concentré sécurise le travail de tous.

Mais limiter le risque d'accident ne protège pas seulement votre main-d'œuvre. En se reproduisant souvent, les dégâts mineurs sur les chariots, les rayonnages et les stocks, peuvent vite coûter une petite fortune, hors police d'assurance.

4. Protéger les membres

Quand le travail s'effectue dans des lieux étroits et confinés, il est vital de prendre en compte l'espace intérieur de la cabine d'un chariot à mât rétractable, et de s'assurer qu'il est assez grand pour protéger le corps entier de votre cariste.

issue_1502_st_image_5.jpg
Ci-dessus : le design ingénieux du chariot à mât rétractable Mitsubishi SENSiA permet au cariste d'accéder aisément à une cabine spacieuse, tout en étant protégé par le cadre du chariot.

Si la cabine est trop petite, l'épaule, le bras ou la jambe du cariste pourrait dépasser... créant un risque réel d'écrasement ou d'abrasion d'un membre sur les montants des rayonnages.

En développant SENSiA, notre dernière gamme de chariot à mât rétractable, nos designers ont cherché à maximiser l'espace disponible à l'intérieur de la cabine, garantissant la protection des membres du cariste contre les mauvaises blessures, y compris lors des manœuvres dans des allées étroites.

1502_poster_link.jpg

  • A retenir
  • Assurez-vous que votre chariot a un poste de conduite réglable, avec un espace suffisant pour caristes de toutes tailles.
  • Cherchez des commandes bien situées qui permettent au cariste de se concentrer sur sa tâche.
  • Sur les chariots à mât rétractable, vérifiez la facilité à monter et descendre de la cabine. Rappel : vos caristes feront cela plus de cent fois par jour.
Cet article a-t-il été utile?
Oui
Non
Merci pour vos commentaires
Real Stuff. Real insights. For the Real Forklift User.