Nouvelles
Faites des économies

Le prix du carburant ne cessant d'augmenter

même une petite baisse de consommation génèrera de grosses économies – qui seront toujours appréciables.

Réduisez les coûts et maximisez la productivité des chariots élévateurs en utilisation intensive sur de courtes distances: quelques cents ou quelques secondes en moins sur chaque trajet feront vite la différence. Voici cinq astuces pour accroître votre rendement...

1. La confiance accroît la productivité

À l’issue de 20 années de recherche de terrain, on sait que le facteur de productivité primordial en matière de chariots est la confiance du cariste envers son engin : il doit être sûr que le chariot réagira comme prévu. Cette capacité à travailler instinctivement, sans hésitation et sans s'inquiéter des différentes commandes fait gagner plus de temps que la vitesse de levage, l'accélération ou toute autre performance – surtout quand le cariste est sous pression.

Alors cherchez en premier lieu un engin qui soit très agréable à conduire : stable, confortable, avec des pédales similaires à celles des voitures, un volant réglable et des commandes qui tombent naturellement sous la main. Le cariste doit s'y sentir à l'aise tout de suite.

2. Gardez un œil sur la consommation de carburant

De nombreuses entreprises effectuant des opérations intensives sur de courtes distances se sont aperçues que leurs factures de carburant étaient plus élevées que ce qu'elles avaient payé pour louer ou acheter le chariot élévateur. Quand on sait que certains engins consomment jusqu'à 40 % plus de carburant que leurs concurrents dans la même catégorie, cela vaut le coup de sortir la calculatrice et de faire un prévisionnel.

Si vous voulez un coup de pouce, voici un guide pour évaluer vos dépenses en carburant. Une autre solution serait de demander cela à un fournisseur de confiance.

3. Equipez le chariot d'un limiteur de vitesse

Puisque la consommation de carburant est très importante, mais pas la vitesse de pointe, pourquoi ne pas limiter la vitesse de votre chariot élévateur ? Vous constaterez très vite que vous faites une économie considérable sans nuire à la productivité. C'est particulièrement vrai avec les nouveaux limiteurs de vitesse intelligents pour chariots élévateurs à moteur thermique, car ils ne réduisent pas les performances sur les rampes d'accès.

Le plus, c'est que vos caristes se soucieront moins de la vitesse
– ce qui augmentera leur productivité – et, bien entendu, la sécurité du site s'en trouvera accrue.

issue_1402_st_image_2.jpg
Travail de courte navette intensif

4. Visibilité de la charge et de l’extrémité des fourches

Un cariste qui dispose d’une bonne visibilité à travers le mât travaille plus efficacement. Il est crucial qu’il puisse voir sa charge et l’extrémité de ses fourches à tout moment.

C’est en chargeant et déchargeant que l’on perd le plus de temps et c’est aussi là que surviennent le plus d’accidents. Si le cariste voit clairement ses fourches et sa charge, son rendement s’améliore, la sécurité est accrue et les dommages sur les charges sont réduits.

5. Renseignez-vous sur la fréquence des révisions

D’une marque de chariots élévateurs à l’autre, la fréquence optimale de révisions peut varier de 50 %. N’oubliez pas que moins d’entretien engendre moins de frais ainsi que moins de temps d’indisponibilité.

Certains chariots élévateurs utilisent encore des moteurs de type automobile : leur courroie de distribution doit être changée toutes les 2000 heures. En optant pour un engin doté d’un moteur industriel à distribution par chaîne, vous pourriez gagner chaque année une ou deux journées d’exploitation par chariot élévateur.

En savoir plus

Nous disposons de davantage d’articles sur les stratégies de gains de productivité et de réduction des coûts pour les chariots élévateurs – et votre concessionaire Mitsubishi se fera un plaisir de répondre à vos questions.

  • A retenir
  • Lorsque vous choisissez un chariot élévateur, optez pour un modèle dont les pédales sont disposées comme sur une voiture et qui est doté d’une bonne maniabilité – deux critères qui faciliteront la tâche de vos caristes.
  • Renseignez-vous sur la consommation et calculez les coûts d’exploitations réels en fonction de votre utilisation.
  • Si vos trajets “en navette” font moins de 75 mètres, un limiteur de vitesse réduira vos frais d’exploitation et garantira plus de sécurité sans nuire à la productivité.
  • Lorsque vous évaluez la visibilité à travers le mât, focalisez-vous sur la charge et sur l’extrémité des fourches.
  • Les chariots élévateurs aux intervalles de maintenance plus espacés sont synonymes d’économies. Ils sont en outre indisponibles moins longtemps pour cause de maintenance. Privilégiez un engin sans courroie de distribution.
Cet article a-t-il été utile?
Oui
Non
Merci pour vos commentaires
Real Stuff. Real insights. For the Real Forklift User.