Nouvelles
Faites des économies

Protégez votre parc... et votre portefeuille

Protégez votre parc... et votre portefeuille

Voici une méthode simple pour gérer l'entretien de vos chariots… Vous réduirez ainsi l’impact des pannes sur la productivité et maintiendrez les coûts à long terme à un niveau raisonnable.

Les machines ont la mauvaise habitude de tomber en panne au moment le plus inopportun – st_0807_7_main_inline_1.jpgrien ne dure indéfiniment. Comment minimiser alors les désagréments causés lorsque votre chariot élévateur décide de prendre une pause non programmée?

Pour rendre les choses encore plus difficiles, la panne a toutes les chances de se produire au beau milieu d’une commande urgente pour un nouveau client, tandis que des postes de travail supplémentaires ont été programmés pour pouvoir gérer la demande. Les conseils suivants devraient au moins vous aider à diminuer fortement les risques de voir un tel événement se produire.

1 Acceptez le fait que l’entretien est indispensable

Les chariots élévateurs sont des appareils complexes qui sont souvent utilisés à plein régime. Que ce soient des plaquettes de frein usées, des chaînes distendues ou des fourches qui traînent au sol, nombreuses sont les pièces qui ont besoin d’être contrôlées, entretenues et, de temps à autre, réparées ou remplacées. Il est important d’accepter cette nécessité et de suivre les recommandations des fabricants sur les programmes d’entretien.

2 Effectuez vos contrôles journaliers

Les contrôles journaliers sont votre première et meilleure méthode de défense contre les pannes. Le fait de s’assurer que vos caristes effectuent chaque jour un simple contrôle de routine avant d’utiliser les chariots permet d’anticiper les problèmes.

3 Employez des techniciens qualifiés

Si vous avez décidé d’effectuer les opérations d’entretien en interne, veillez à utiliser les services de mécaniciens spécialisés dans l’entretien des chariots élévateurs. N’oubliez pas que les chariots élévateurs sont des appareils d’une haute technicité, sans parler des pièces d’équipement à haut risque. Si vous disposez d’un contrat d’entretien, prenez le temps de le lire entièrement et de comprendre ce que vous payez et ce à quoi vous avec droit en termes d’entretien. Puis assurez-vous de l’obtenir !

Notre conclusion

Plutôt que d’attendre que votre chariot tombe en panne, initiez vos opérateurs à un système de contrôles journaliers. Cela permet de repérer les problèmes potentiels à l’avance et d’y remédier à temps. Un expert reconnu en entretien de chariots élévateurs pourra vous suggérer une série de contrôles journaliers et annuels pour votre parc. En suivant ces indications, vous réduirez le nombre de pannes inutiles et, surtout, les dépenses imprévues.

  • A retenir
  • Programmez des contrôles journaliers ainsi que des contrôles avant chaque poste de travail
  • Lisez le contrat d’entretien
  • Contactez un prestataire de services d’entretien pour obtenir des conseils
Cet article a-t-il été utile?
Oui
Non
Merci pour vos commentaires
Real Stuff. Real insights. For the Real Forklift User.