Nouvelles
Restez en conformité

Les téléphones portables sont-ils une menace pour votre entreprise ?

Conduire une voiture tout en utilisant son téléphone portable est tellement dangereux que c'est interdit dans de nombreux pays

Mais n'est-il pas plus dangereux encore de conduire un chariot élévateur tout en étant distrait ?

Dans plusieurs pays, aucune loi n’interdit de conduire un chariot élévateur tout en utilisant un portabst_0801_1_main_inline_1.jpgle, il incombe alors à la direction de prendre position. La première chose à faire est d'évaluer les risques pour déterminer si des appels ont besoin d'être effectués et, le cas échéant, à quels moments. Cela peut même influencer votre choix de chariot.

Il serait logique, par exemple, d’interdire aux opérateurs de chariots élévateurs de prendre ou passer des appels privés lorsqu’ils conduisent. Si le motif d’utilisation du téléphone est légitime et à des fins professionnelles (par exemple, quand un opérateur doit communiquer avec ses collègues sur une plate-forme de travail), vous pouvez envisager un kit mains libres ou l’utilisation – encore plus sûre – d’un des systèmes de communication disponibles dans les entrepôts.

Un réflexe dangereux?

L’attention du cariste peut aussi être perturbée par d’autres facteurs, notamment la perte du contrôle de son chariot suite à la tentative de saisie, dans la cabine, d’un objet sur le point de tomber. Cela peut être un téléphone portable, un bloc-notes, un mètre ruban ou même un objet aussi banal qu’un crayon. Le problème est qu’il s’agit d’une action réflexe qui n’a aucun rapport avec la valeur ou l’importance de l’objet. Le problème doit donc être traité à la source.

Lorsque vous envisagez l’achat d’un nouveau chariot, indiquez toujours dans vos spécifications le nombre et la particularité des espaces de rangement nécessaires au type d’attirail propre à votre cariste : par exemple, gobelets, canettes, bouteilles, stylos, ciseaux, dévidoir de ruban adhésif, bloc-notes, téléphone portable… Certains nouveaux modèles comportent même une corbeille et une sacoche de rangement pour les biens personnels du conducteur.

Notre conclusion

Pour déterminer les dangers susceptibles d’être occasionnés dans votre entrepôt par les téléphones portables et autres diversions, procédez à une évaluation des risques. Une fois ces informations recueillies, vous pourrez facilement décider des moments opportuns et, surtout, de la nécessité des appels. Un fournisseur réputé peut vous aider à identifier les différentes solutions, telles que des systèmes de communication ou des dispositifs de rangement sécurisés.

  • A retenir
  • Planifiez une évaluation des risques
  • Renseignez-vous sur les systèmes de communication et de rangement
  • Etablissez des règles d’utilisation du téléphone portable et faites-les respecter
Cet article a-t-il été utile?
Oui
Non
Merci pour vos commentaires
Real Stuff. Real insights. For the Real Forklift User.