Nouvelles
Travaillez en toute sécurité

Les coûts et les dangers des LATR

Les accidents de chariots élévateurs, mortels ou non, font parfois les gros titres des journaux. Moins spectaculaires mais toutes aussi dangereuses, des blessures à plus long terme affectent chaque jour d'innombrables travailleurs...

Les lésions attribuables au travail répétitif (LATR) sont le plus souvent associées aux travailleurs utilisant des ordinateurs ou des marteaux-piqueurs. Or les problèmes de membres supérieurs touchant les opérateurs de chariot élévateur coûtent chaque année aux entreprises plusieurs milliers de euros.

Ce n'est probablement pas la première chose dont vous tenez compte en choisissant un nouveau chariot élévateur mais face à la fréquence des blessures liées aux LATR, l'ergonomie de la cabine devrait mériter de votre part un examen plus approfondi.

Vous estimez que ce problème ne concerne pas votre entreprise ? Et bien une enquête menée par la marque Mentholatum, spécialisée dans le soulagement de la douleur, a constaté qu'un adulte sur cinq (21 %) avait souffert de LATR. Et ce chiffre inclut les caristes.

Quelle est la cause de tous ces problèmes et comment les éviter ?

Définition des LATR

Les lésions attribuables au travail répétitif (LATR) ont beaucoup d'autres noms : troubles des membres supérieurs liés au travail (TMS-MS), traumatisme d’accumulation, syndrome de surmenage professionnel ou troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Quel que soit leur nom, ils se rapportent à des conditions qui affectent les muscles, les tendons, les ligaments, les articulations ou les nerfs des membres supérieurs, n'importe où entre le cou et les doigts.

Quelles sont les causes des LATR ?

Les LATR peuvent se développer avec de nombreuses pratiques professionnelles, dans un large éventail de secteurs d'activité. Travailler pendant de longues périodes dans une position inconfortable ou non naturelle est une cause majeure de LATR, surtout si la personne concernée n'a pas de pauses de repos convenables.

Nous avons tous entendu parler de dommages durables provoqués par l'utilisation répétée d'une souris d'ordinateur. Et bien imaginez ce que subit le bras d'un cariste tout au long d'une journée typique.

Si, à la suite de toute cette activité un opérateur commence à se plaindre de raideurs, crampes, engourdissements, picotements, sensibilité ou gonflement, il y a de bonnes chances pour qu'il soit en train de développer une LATR.

Si le problème n'est pas abordé à un stade précoce, ces symptômes peuvent se transformer en blessures permanentes. À ce point, elles peuvent provoquer une douleur et une tension importantes pour le conducteur, entraîner une réduction de sa concentration et un risque très réel d'accident grave.

En quoi cela vous concerne-t-il ?

Si une partie de vos effectifs souffre de problèmes de santé d'origine professionnelle, ne soyez pas surpris si cette situation a un impact significatif en termes de congés maladie, coûts de personnel temporaire, indemnisation des accidents du travail... plus des effets indirects sur le moral du personnel, la réduction de la productivité et l'augmentation des accidents...

Des études ont évalué le coût pour les entreprises des LATR à environ 0,5 à 2 % du PNB. Une étude réalisée aux Pays-Bas a estimé les coûts en salaires, prestations maladie et autres paiements à 2,1 milliards d'euros par an, avec 808 millions d'euros de perte de productivité du fait de travailleurs souffrant de LATR.

Que peut-on faire ?

Mieux vaut prévenir que guérir.

En matière de LATR, les lésions les plus fréquentes pour les caristes sont les maux de dos dus à la traction de charges lourdes depuis des transpalettes à main, les tensions au niveau des genoux et des chevilles dues au fait de sauter dans et hors de la cabine et une tension au niveau du cou lié au fait de regarder par-dessus l'épaule pendant les marches arrière.

Nous vous recommandons par conséquent d'examiner de près les protections intégrées par les fabricants dans leurs chariots élévateurs.

Différentes approches de conception sont adoptées et un nombre croissant de chariots modernes sont de mieux en mieux équipés pour réduire au minimum le risque de LATR.

Une assise avec un soutien adéquat peut par exemple favoriser une position de conduite correcte et alléger la tension qui pourrait autrement devenir préjudiciable au cours de longues journées de travail.

Soutenez vos caristes

Mitsubishi adopte une approche de conception centrée sur l'ergonomie, avec des chariots conçus pour le conducteur.

Les modèles SENSiA EM, SENSiA EX et EDiA EM de Mitsubishi, par exemple, sont tous équipés de notre tout dernier accoudoir ergonomique. Cet accoudoir soutient pleinement le poignet, l'avant-bras et l'épaule pour un maximum de confort tout en réduisant grandement la tension et le stress.

Il est entièrement réglable, ce qui permet un soutien correct pour chaque cariste en fonction de sa position de conduite naturelle. Cet accoudoir permet en outre d'accéder facilement à des commandes réglables du bout des doigts.

Des fonctions telles que la conduite FeatherTouch (par léger contact) peuvent également aider : six tours uniquement de butée à butée et très peu d'efforts pour tourner, signifient moins de tension au niveau du bras et moins de mouvements par période de travail.

Ces améliorations reflètent la philosophie adoptée par l'équipe de conception de Mitsubishi pour la création de chariots élévateurs, des chariots qui font une réelle différence en termes de performances et de bien-être à long terme pour les caristes.

Réduire les risques

Effectuez une évaluation des risques afin d'établir comment et où vos employés pourraient être les plus touchés. Veillez à ce qu'ils aient des pauses suffisantes pendant leurs périodes de travail.

Une bonne formation et une bonne supervision des caristes sont importantes. C'est une chose de fournir un chariot ergonomique, c'en est une autre de s'assurer que les caristes savent parfaitement s'en servir.

Conclusion ?

Avec un problème aussi répandu que les LATR, il est sage de placer le confort, le soutien et l'ergonomie des caristes tout en haut de votre liste de spécifications. Les bons chariots et les bonnes pratiques de travail peuvent faire beaucoup pour la prévention des problèmes.

 

Cet article a-t-il été utile?
Oui
Non
Merci pour vos commentaires
Real Stuff. Real insights. For the Real Forklift User.